Covid19 et situation des migrants et refugiés au Maroc

آخر تحديث : الأحد 22 مارس 2020 - 10:10 مساءً

Depuis l’annonce et le commencement de la propagation de la pandémie du COVID-19, le gouvernement marocain, guidé par sa Majesté le Roi Mohamed VI que dieu le glorifie, a lancé plusieurs initiatives et s’est montré proactif pour freiner la propagation du coronavirus. Nous saluons les mesures prises par l’ensemble des composantes de la société marocaines pour réduire l’impact de cette pandémie sur les plus vulnérables. Néanmoins, les associations signataires ci-dessous tiennent à exprimer leur inquiétude pour les ressortissants non marocain en particulier les migrants et refugiés qui se trouvent en situation de désarroi et de vulnérabilité face à la propagation du COVID19 et à la période de confinement obligatoire. Nous tenons à porter à la connaissance du gouvernement marocain les points suivants : • Nos associations en collaboration avec plusieurs migrants de différentes nationalités, ont noté qu’ils n’ont pas accès à des informations complètes et exactes ce qui engendre la panique et l’incompréhension dans ces communautés. Nous demandons au gouvernement de bien vouloir traduire en Anglais et en Français les différents communiqués officiels ainsi que tous les documents nécessaires en cette période de confinements (par exemple le formulaire « autorisation de sortie »). Ceci facilitera l’accès à l’information et limitera le partage des fausses informations. • Un nombre important de migrants qui travaille dans le secteur informel ont été obligés d’arrêter leurs activités pour préserver la santé publique. Malgré leurs compréhensions de la nécessité des mesures adoptées, nos associations tiennent à porter à la connaissance du gouvernement de la nécessité d’inclure cette population Contact: Hicham Baraka – ABCDS, Tél. : +212 (0) 667 71 65 24, Email : hicham.baraka@gmail.com dans les mesures qui seront prises prochainement pour aider le secteur informel. Aussi, nous prions le gouvernement d’offrir des aides alimentaires et des facilités ou report de paiements des charges mensuels(électricité et eau, internet et loyer) pour cette population qui s’est retrouvée sans revenu. • On a noté la suspension des services de contrôle des étrangers à partir du 18 mars. La durée de validité des cartes de séjour d’un nombre important de ressortissants étrangers arrivera à son échéance dans cette période de confinement. Pour rassurer ces ressortissants de leur situation administrative au sein du royaume, nous demandons au gouvernement marocain de bien vouloir annoncer clairement la prolongation automatique des cartes de séjour jusqu’à la fin de la période du confinement. • Les personnes en situation précaire, comme les migrants, les sans-abris et les mineurs non accompagnés, sont particulièrement vulnérables à la pandémie autant pour ceux qui vivent dans des logements insalubres ou dans des campements de fortunes. Cette situation peut favoriser la propagation du virus parmi des personnes qui sont déjà en mauvaise santé en raison de leurs conditions de vie. D’autant plus, ces personnes ne peuvent plus accéder à l’accompagnement des associations locales qui ont dû arrêter leurs activités. Nous demandons au gouvernement marocain de bien vouloir assister ces personnes en leur offrant l’accès aux services de santé, aides humanitaires et des possibilités de logement temporaire, dans de meilleures conditions. • Par ailleurs, il est aussi nécessaire de veiller à garantir l’accès au soin et aux services de santé sans discrimination pour les personnes ayant des cartes de séjour ou pas – dans les hôpitaux publics et centres de santé et d’assurer l’accès à l’information dans les hôpitaux publics (traduction, accompagnement et suivi). Nous affirmons notre implication totale à la mobilisation nationale collective visant à lutter contre les répercussions de la pandémie du COVID19, et nous prions le gouvernement de bien vouloir prendre en considération les points sollicités, par nos associations, et qui font partie des droits fondamentaux et des principes de la nouvelle politique migratoire établie par sa Majesté le Roi Mohammed VI que dieu le glorifie. Contact: Hicham Baraka – ABCDS, Tél. : +212 (0) 667 71 65 24, Email : hicham.baraka@gmail.com Association Beni-Znassen pour le développement, la culture et la solidarité-Oujda (ABCDS) Association des Sénégalais du Maroc Oriental. (ASMO) Association Sakia-al-Hamra pour la Migration et le Développement-Laayoune. (ASHMD) Organisation Démocratique des Travailleurs immigrés au Maroc (Odt-I) Conseil des Migrants Subsahariens au Maroc (CMSM) Association Rencontre Méditerranéen pourl’immigration et le développement (ARMID)

2020-03-22 2020-03-22
odtpress